top of page

New Roots – Vegan ou cheese lover? Pas de problème!

Fromage, joghurt ou crème fraîche à base de plantes, des produits qui en plus de cela auraient très bon goût: Cela doit bien exister! Avec leurs produits, Alice et Freddy apportent la preuve que les amateurs/-trices de fromage peuvent aussi se régaler avec des produits laitiers à base de plantes. Avec leur laiterie végane «New Roots», ces derniers font figure de pionniers en Europe.



Qui es-tu?

Alice Fauconnet, Co-fondatrice et Integrity & Social Media manager de New Roots, une laiterie végane. Notre team est composée de 37 personnes actives dans la production et la logistique, mais encore dans les ventes, en marketing ou encore dans l’ingénierie mécanique. Mes ami·e·s me décriraient probablement comme quelqu’un d’ambitieux. Je m’engage avec passion pour les droits des animaux et la justice sociale, et je suis une amoureuse des montagnes. Je ne suis plus heureuse nulle part ailleurs qu’au sommet d’une montagne… Si possible, dans l’Oberland bernois!


Qu’apportes-tu de novateur sur le marché?

J’ai fondé New Roots en 2015 avec mon partenaire Freddy, le CEO de notre start-up. Nous produisons des fromages véganes et bien d’autres produits laitiers végans encore, dont des joghurts ou de la crème fraiche. Nous avons pour habitude de dire que nous inventons les traditions du futur: Pour nous, cela signifie rendre hommage à l’art traditionnel suisse de la production de fromage en le rendant plus éthique et plus durable. La seule différence, c’est la base utilisée: Nous utilisons du lait végétal bio plutôt que du lait animal. Le reste du processus de production reste exactement le même, qu’il s’agisse de la confection, de la fermentation ou encore de la maturation. Notre motivation principale était (et est toujours) le bien-être des animaux, ainsi que des raisons écologiques et de santé.



Quand et comment cette idée est-elle survenue?

L’idée nous est venue en tête lorsque nous avions décidé de passer à une alimentation végétale. Je suis française, et Freddy est suisse. Nous avons donc tous les deux grandi en tant que grands mangeurs de fromage. Comme beaucoup de personnes véganes, ce qui nous manquait le plus, c’était un bon fromage à base de plante. Freddy était un sportif professionnel, et lorsqu’il a été forcé de prendre une pause pour cause de blessure, il s’est retrouvé avec beaucoup de temps libre dans ses mains. Il s’est alors mis à expérimenter dans la cuisine, et produire du fromage végan de manière autodidacte et en suivant les méthodes traditionnelles. Depuis, nous ne nous sommes jamais arrêtés! Entre autres, nous fabriquons divers produits laitiers à base de lait de noix de cajou dans une usine à Oberdiessbach. Les noix proviennent d’assez loin. Elles sont cependant commandées et transportées en grandes quantités et par bateau. C’est ainsi que nous honorons la tradition fromagère suisse tout en l’associant à des modes d’alimentation alternatifs.


Qu’est-ce qui t’apporte le plus de satisfaction?

Le fait que nous puissions nous engager tous ensemble pour un futur plus juste et plus convivial.



À quoi ressemble ton quotidien?

Étant co-fondatrice et social media manager, mon quotidien peut être très différent d’un jour à l’autre. Je peux être occupée avec les relations publiques, des présentations PR, l’organisation et la direction de photoshoots, ou encore le tournage de Reels sur instagram. Je suis également responsable de l’intégrité de notre entreprise. Je m’occupe alors de la rédaction et la relecture de textes, discute avec ma team du message transmis par la marque, etc. Ce que je préfère par-dessus tout, c’est de rencontrer nos client·e·s en personne. Nous avons récemment introduit une « journée portes ouvertes » de l’entreprise, et j’ai trouvé le concept génial! C’était un plaisir d’apprendre à connaitre notre community et de recevoir des feedbacks en live de leur part sur notre marque et nos produits.


Que considères-tu comme ton superpouvoir?

Ma compassion.


As-tu déjà dû faire face à l’échec?

Nous avons certes fait des erreurs au fil des années. Cependant, vous connaissez sûrement le dicton « you don’t fail until you stop trying », n’est-ce pas? Nous n’avons en aucun cas laissé tomber. Au contraire, nous avons persévéré. Bien sûr, nous avons dû faire face à de nombreux défis: Former une équipe robuste tout en augmentant le rythme déjà soutenu de la production afin de pouvoir satisfaire la demande du marché. Mais nous sommes assez débrouillards et avons toujours trouvé une solution.


Un moment important de ta carrière que tu aimerais partager avec nous?

La prise de conscience qu’une entreprise ne peut être aussi forte que son équipe le permet. Investis dans tes collaborateurs/-trices.



Alice, Oberdiessbach

13 vues0 commentaire

Yorumlar


bottom of page