ZüriChips
Moky, 50, cofondatrice de ZüriChips, Zurich
Share

Au départ, Moky voulait faire quelque chose pour lutter contre la pollution par le plastique. Aujourd’hui, elle produit des chips à partir de pain rassis.  

«Je pratique la plongée en apnée. Quand je tombe sur du plastique en mer, cela me fait mal. Pour cette raison, je ramasse toujours les déchets qui traînent sur la plage: bouchons de bouteille, mégots de cigarette, emballages vides. Lorsque j’ai participé au programme de formation dans le domaine de l’innovation sociale de STRIDE, il était clair pour moi que je voulais faire quelque chose pour lutter contre la pollution par le plastique. Cependant, nous avons constaté pendant le cours que le gaspillage alimentaire était une des raisons principales pour le réchauffement climatique. Enrico, Paolo, Lucie et moi avons donc eu l’idée de produire des chips à partir de pain rassis: tout le monde aime les chips, et le pain est l’une des denrées alimentaires les plus jetées. Aujourd’hui, nous confectionnons des chips à partir du pain que les boulangeries n’ont pas pu vendre. Avec nos ZüriChips, nous entendons contribuer à la lutte contre le gaspillage alimentaire. En même temps, nous voulons attirer l’attention des gens sur ce problème. Sur chaque emballage de chips figure une suggestion, par exemple l’organisation d’une rencontre entre de jeunes pommes et du pain rassis pour que le pain reste frais plus longtemps. Nous avons l’espoir que nos clients ne se contentent pas d’acheter un paquet de chips, mais qu’ils deviennent des ambassadeurs de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Comme ce père de famille qui est venu me voir après une présentation de notre projet. Il m’a dit qu’il trouvait notre idée super... et qu’il utiliserait dorénavant son pain rassis pour faire des knödels.»  

Share

À l’initiative de:

Avec le soutien de:

Impressum